Julian Assange Wikileaks

À propos du livre

Julian Assange et Wikileaks – La guerre pour la vérité Cogito, 2020

Le 7 décembre 2010 : Julian Assange, un citoyen australien et activiste Internet, est arrêté à Londres, en Angleterre. L’histoire devient une sensation médiatique mondiale. L’homme est placé en détention, dans l’attente d’éventuelles accusations pénales pour des délits sexuels en Suède. Son organisation WikiLeaks est un groupe international de nouveaux médias à but non lucratif qui publie des soumissions de médias privés, secrets et classifiés à partir de sources d’information et de fuites anonymes. Des révélations choquantes concernant les administrations Obama et Bush aux conversations top secrètes embarrassantes entre diplomates, le réseau de pirates informatiques et d’informateurs d’Assange capte des informations précieuses du monde entier. Il divulgue régulièrement des preuves de tromperie et de désinformation de masse. Julian Assange est un combattant controversé pour la liberté d’expression et la transparence du gouvernement. Il reste déterminé à poursuivre sa croisade pour la vérité en utilisant Internet comme arme.

guerrier de la vérité documente soigneusement la vie d’Assange. Il s’agit d’une biographie critique, mais équilibrée et non autorisée. C’est le livre que Julian Assange lui-même ne peut pas écrire. Les auteurs Sophie Radermecker et Valérie Guichaoua présentent les résultats exclusifs et inédits d’une enquête approfondie sur Julian Assange, sur l’organisation WikiLeaks et sur leurs activités très controversées. De nouvelles et intrigantes révélations de sources internes proches d’Assange, y compris des membres de sa famille en Australie, sont présentées. Les graves allégations juridiques portées contre Julian Assange en Suède sont examinées en détail dans le cadre de ce processus. Le point de vue de ce militant de l’Internet sur la façon dont la technologie peut être utilisée pour apprivoiser le pouvoir et le secret des gouvernements et de l’élite mondiale est examiné en détail.

Julian Assange et Wikileaks – La guerre pour la vérité

Biographie
Valerie Guichaoua & Sophie Radermecker

J’ai découvert ce qu’il faisait en Suisse au début du mois de novembre. Il est intervenu lors d’une conférence organisée à l’ONU par une ONG appelée Institut international pour la paix, la justice et les droits de l’homme (IIPJDH). Le directeur, Mehdi Ben Hamida, a expliqué que l’organisation lutte contre la guerre en Irak. Il a fallu trois mois pour convaincre Julian de prendre la parole lors de leur conférence en marge du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Ben Hamida lui a demandé de présenter les cas de tortures pratiquées par les Etats-Unis en Irak et ailleurs, publiés dans des documents sur le site WikiLeaks. Cette ONG est inconnue, et Julian est d’abord très méfiant, puis il accepte de se rendre à Genève à condition que des gardes du corps le protègent.

Le vendredi 5 novembre, le Conseil des droits de l’homme a examiné le cas des États-Unis. Ben Hamida a pensé que ce serait l’occasion d’influencer la politique américaine. Vendredi après-midi, Julian s’est rendu au Palais des Nations pour une réunion organisée par l’ONG en marge de la session du Conseil. Il était accompagné de deux gardes du corps et la police internationale de Genève assurait la sécurité du bâtiment.

A l’intérieur, dans une salle au sous-sol, il a fait une présentation d’une heure en tant qu’expert qui a pu suivre de manière journalistique les 400 000 documents sur l’Irak et l’Afghanistan.

Il est dans une position étrange car non seulement il est un témoin expert de toutes les actions « secrètes » des États-Unis, mais sa liberté d’expression a également été violée en ce qui concerne son organisation.

La menace qui pèse sur lui est bien réelle, car l’étau se resserre sur son organisation. Le gouvernement américain a déclaré qu’il essayait de le poursuivre en justice et qu’il essaierait finalement d’intenter un procès contre d’autres membres de WikiLeaks. Même s’il est sûr d’avoir respecté les procédures journalistiques, Julian sait que certaines branches des gouvernements opèrent au-dessus de la loi. WikiLeaks tiendra-t-il bon sous la menace de la plus grande puissance du monde ?

VALERIE GUICHAOUA &amp ; Sophie Radermecker

Valérie Guichaoua est avant tout un écrivain. Elle est tombée accidentellement sur le journalisme et s’y est immédiatement attachée. Son don pour l’écriture l’a aidée à créer des romans, des poèmes et des comédies musicales. Sophie Radermecker a une passion de toujours pour les gens et les liens qui les unissent. Sa carrière d’écrivain est basée sur son travail de journaliste professionnelle et ses intérêts artistiques.

Quelle évolution révoltante, littéralement. La vérité vous rendra libre. Peut-être bien. Ça dépend de qui a le plus gros marteau. Le statu quo ou les révolutionnaires. Même Julian n’est pas « libre » Beaucoup d’intrigues sont découvertes, mises à jour et diffusées dans le monde. Vous n’avez aucune attente raisonnable en matière de respect de la vie privée concernant la communication de toute donnée transmise ou stockée sur ce système d’information des ordinateurs. Peut-être « Maidesafe » si vous avez besoin de sécurité. Le silence est d’or. -Révisé aux États-Unis le 24 mars 2015

Il y a très peu d’hommes ou de femmes dans le monde aujourd’hui qui, contre toute attente, veulent faire connaître la vérité sur les torts qui sont commis par des entités puissantes en permanence. Alors que beaucoup autour de moi haussent les épaules et disent « que puis-je faire, je ne suis qu’une seule personne », vous avez Julian Assange qui sacrifie à peu près tout pour faire la lumière sur des choses que de nombreuses personnes puissantes ont essayé de garder dans l’ombre. Ce livre a permis de faire la lumière sur l’escroquerie sexuelle dont il a été victime. – Commenté aux États-Unis le 9 mai 2012